Cartes-IGN-extrait-TOP25

La carte topographique est un outil indispensable au montagnard ! La multiplication des outils informatiques depuis le début des années 2000 permet aujourd’hui de préparer avec précision une sortie depuis la chaise de son bureau. Cet immense progrès dont il ne faut surtout pas se priver ne doit pourtant pas conduire à exclure la carte topographique au format papier du sac à dos du randonneur ou de la housse du cycliste. Quelles sont les cartes utiles à la pratique de la montagne en France ? Comment choisir la carte la plus adaptée à son activité ? Voici un bilan des produits et des outils proposés par l’Institut national de l'information géographique et forestière (IGN).

 
 

1. Un bref historique de l’IGN

De nombreux pays disposent d’un établissement, un organisme ou une entreprise d’état en charge de décrire le territoire et sa complexité. En France, l’Institut national de l'information géographique et forestière, plus connu sous le sigle IGN, est en charge de cette mission. Bien que l’IGN ait été créé en juin 1940, la cartographie générale du territoire français remonte au XVIIIe siècle.

  • 1750-1815 : la première cartographie générale du territoire français fut commandée à César François Cassini par Louis XV. Son établissement prit une cinquantaine d’années, avec des levés terrain effectués entre 1756 et 1789 et une publication progressive des 181 feuillets entre 1756 et 1815. L'ensemble de ces feuillets constitue aujourd'hui la carte de Cassini, ou carte de l’Académie, publiée à l’échelle 1/86 400.

Cartes-IGN-Cassini

  • 1808-1880 : Napoléon Ier décida de la création d'une nouvelle carte pour remplacer la carte de Cassini qui n’était pas mise à jour. La mission fut confiée au Dépôt de la Guerre qui était le bureau de cartographie et d'archives à intérêt militaire de l'armée française depuis 1688. L’établissement de cette nouvelle carte ne débuta cependant que durant la Seconde Restauration car la priorité était donnée aux travaux géographiques de guerre : cartographie et topographie des frontières, cartes des champs de batailles. Cette nouvelle carte, nommée carte d’Etat-Major, fut publiée au 1/80 000 en 1875 pour la France continentale, en 1878 pour le Comté de Nice et en 1880 pour la Corse. Elle nécessita 56 années de relevés sur le terrain. Pour la première fois, des courbes de niveau à équidistance 10 m en plaine et 40 m en montagne furent levées pour décrire le relief. Même si elles n’apparaissent pas sur la carte, elles servirent à orienter avec plus de précision les hachures destinées à représenter l’orientation du relief.

Cartes-IGN-Etat-Major

  • 1887 : le Dépôt de la Guerre fut scindé en deux organismes, le Service historique de l'Armée (SHA) et le Service géographique de l'Armée (SGA). Ce dernier assura dès lors la production, l’actualisation et la diffusion de l'information géographique de référence en France.
  • 1940 : le Service géographique de l'Armée fut remplacé par l’Institut Géographique National (IGN) en juin 1940.
  • 2012 : l’Institut Géographique National devient l’Institut national de l'information géographique et forestière au 1er janvier 2012 suite à sa fusion avec l’Inventaire Forestier National.

L’IGN édite aujourd’hui plus de 6500 références en France et dans le monde, depuis les cartes topographiques et touristiques au format papier, jusqu'aux couches de données spatialisées pour les systèmes d’information géographique, en passant par les cartes en relief et les cartes internationales. L’IGN a également une action stratégique dans les domaines militaire, aéronautique et spatial, et à l’international avec sa filiale IGN France International.

Pour la pratique de la montagne, plusieurs produits sont à connaître selon l’activité pratiquée. Ne seront abordés dans la suite de cet article que les cartes au format papier et le Géoportail. Je vous invite à consulter la boutique en ligne de l’IGN pour les produits cartographiques numériques : DVD, GPS, données cartographies GPS, accessoires GPS.

Haut de page

 

2. Les bons réflexes avant une sortie

Il est fortement conseillé voire obligatoire de se munir d’une carte topographique lors d’une sortie en montagne : randonnées en raquettes, randonnées pédestres, ski de randonnée, cyclotourisme, vélo tout terrain, trail, etc. Voici quelques règles de base pour bien choisir sa carte.

 

2.1. Choisir l’échelle la plus pertinente

L’IGN publie des cartes à des échelles très variables, du 1/1 000 000 au 1/25 000, voire 1/15 000 pour des zones restreintes (voir la partie 3. Les séries TOP et Bleue). Plus l’échelle est grande (c'est-à-dire proche de 1/1), plus la description de la zone couverte par la carte sera détaillée ; il faudra en revanche un nombre plus élevé de cartes pour couvrir un secteur. Il s’agit donc de trouver le meilleur compromis entre encombrement de cartes et pertinence des informations nécessaires pour la sortie. L’IGN a édité un tableau d’aide au choix de l’échelle selon l’activité. Ce tableau est très optimiste par rapport à la réalité de terrain et je conseille de ne retenir que les cases qui comportent 3 ou 4 étoiles. Au final, il est conseillé d’utiliser des cartes au :

  • 1/25 000 (TOP25, TOP25R et Série Bleue) pour les randonnées en raquettes, les randonnées pédestres, le ski de randonnée, le trail, le vélo tout terrainet le cyclotourisme en sortie courte ;
  • 1/50 000 (Série Orange) pour les randonnées pédestres, le trail, le vélo tout terrain et le cyclotourisme en sortie courte ;
  • 1/75 000 (TOP75) pour les randonnées pédestres dans les secteurs touristiques uniquement. En effet, la série TOP75 propose une carte au 1/75 000 couplé à des encarts au 1/25 000 des secteurs les plus fréquentés par les touristes. Attention donc à ne pas en sortir ;
  • 1/100 000 (TOP100) pour le vélo tout terrain sur chemins larges et routes, et le cyclotourisme en sortie longue ;
  • 1/200 000 (TOP200) pour le cyclotourisme. Cette échelle reste la moins adaptée pour la pratique de la montagne. En revanche, elle est adéquate pour les voyages en voiture sur les axes routiers majeurs (autoroutes, routes nationales et départementales).

Haut de page

 

2.2. Choisir la bonne carte

Une fois l’échelle fixée, il convient de choisir la ou les cartes correspondantes au secteur objectif. Plusieurs solutions existent :

  • se référer à la partie 6. Trouver les cartes près de chez vous de cet article qui propose la carte nationale de l’emprise des cartes IGN des séries TOP et Bleue. Ces données sont disponibles échelle par échelle sur le site de l’IGN, et ont été compilées par mes soins en un seul fichier KML téléchargeable ICI. Elles sont visualisable sous Google Earth ou tout logiciel de système d'information géographique (QGis, GRASS, ArcGis [payant], etc). Il ne reste plus qu’à zoomer sur le bon secteur pour connaître la bonne carte !
  • taper le nom du lieu ou du massif dans le moteur de recherche de la Boutique Loisirs de l’IGN ;
  • se référer aux tableaux d’assemblage d’une série TOP ou Bleue. Ces tableaux n’existent que pour les échelles 1/100 000 et 1/25 000. Attention : les cartes de l’IGN et leur code évoluent dans le temps ; il est important de vérifier la date de production du tableau d’assemblage pour ne pas aboutir au code d’un produit obsolète.

Quelle que soit l'échelle et la carte retenues, n'oubliez pas de jeter un coup d'oeil à la légende. Une carte est bien plus utile lorsqu'elle est lue correctement !

Cartes-IGN-TOP25-Legende

Haut de page

 

2.3. Que faire en l’absence de carte ou de possibilité d’en acheter ?

Pas de panique ! Depuis 2006, l’IGN a mis en ligne le Géoportail (voir la partie 4. Le Géoportail) qui permet de visualiser de nombreuses données géographiques ou géolocalisées, dont les fonds de cartes des séries TOP et Bleue. Il devient possible d'élaborer une carte à l’échelle souhaitée avec des captures d’écran et une impression sur papier. Plus simple encore, l'outil en ligne JGN Superheros donne accès aux cartes du Geoportail et présente pôur une emprise et une échelle souhaitée la carte au bon format pour être imprimée de façon optimale sur du papier A3 ou A4. Fini le temps du bidouillage sous Paint pour assembler des bouts de cartes topographiques !

Notons ici que les informations disponibles sur le Géoportail et JGN Superheros sont parfois plus restreintes que celles des cartes au format papier, notamment pour la randonnée pédestre. Par exemple dans le Massif des Vosges, les chemins et balisages du Club Vosgien ne sont visibles que sur les cartes TOP25 au format papier.

Haut de page

 

3. Les séries TOP et Bleue

 

Série

TOP200

TOP100

TOP75

TOP50 (Série Orange)

Échelle

1/200 000 

1/100 000

1/75 000, encarts au 1/25 000 

1/50 000 

Image

 Cartes-IGN-TOP200

 Cartes-IGN-TOP100

 Cartes-IGN-TOP75

Cartes-IGN-Serie-Orange-top50 

Nomenclature

 TOP200+numéro à trois chiffres

Exemple : TOP200202

TOP75+numéro à trois chiffres

Exemple : TOP100155

TOP75+numéro à trois chiffres

Exemple : TOP75038

Numéro à quatre chiffres

Exemple : 3716

Activités cibles

Voiture, cyclotourisme

Cyclotourisme, VTT

Randonnée dans les secteurs touristiques

Randonnée pédestre, randonnée en raquette, trail, VTT, cyclotourisme 

Détails

En avril 2015, cette série comporte 6 cartes centrées sur les massifs montagneux. Seules les routes départementales, nationales et autoroutes apparaissent. Les courbes de niveau sont à équidistance 100 m.

La série est rééditée et mise à jour depuis 2010, avec un affichage simplifié. Les informations sont plus lisibles mais moins nombreuses qu'avant. La nomenclature a été revue, de même que les emprises. 

Cette série a commencé à être éditée en 2005. Elle est centrée sur le tourisme, avec un fond de carte au 1/75 000 et des encarts au 1/25 000 (extraits de la série TOP25) ciblant les secteurs touristiques locaux.

Cette série n'est plus mise à jour mais est toujours vendue. Elle est moins précise que les cartes au 1/25 000. Les courbes de niveau sont à équidistance 20 m, contre 10 m pour les cartes au 1/25 000.

Prix 2015 (euros)

6,60

7,75

9,00

8,40

Lien vers le site IGN

Cliquer ici

Cliquer ici

Cliquer ici

Cliquer ici

Tableau d'assemblage

Non disponible

Tableau

Non disponible

Non disponible

 


Série

TOP25 (R)

Série Bleue

Nouvelle Série Bleue

Loisirs de plein air

Échelle

1/25 000

1/25 000

1/25 000

1/100 000 à 1/15 000 

Image

 Cartes-IGN-TOP25

 Cartes-IGN-Serie-Bleue

 Cartes-IGN-Serie-Bleue-Nouvelle

Cartes-IGN-Loisirs-Plein-Air 

Nomenclature

 Numéro à 4 chiffres+OT/ET/RT

Exemple : 3719OT, 4402RT. Le code est suivi de la lettre R lorsqu'il s'agit de l'édition résistante plastifiée.

Numéro à quatre chiffres+E/O

Exemple : 1637O, 2230E

Numéro à quatre chiffres+SB

Exemple : 1826SB

M/rien+Numéro à cinq chiffres

Exemple : 82098, M82607

Activités cibles

Randonnée pédestre, randonnée en raquette, ski de randonnée, trail, VTT, cyclotourisme

Randonnée pédestre, randonnée en raquette, ski de randonnée, trail, VTT, cyclotourisme

Randonnée pédestre, randonnée en raquette, ski de randonnée, trail, VTT, cyclotourisme

Randonnée pédestre, randonnée en raquette, ski de randonnée, trail, VTT, cyclotourisme 

Détails

La série TOP25 est la plus connue des séries de l'IGN. Ces cartes sont les plus détaillées et les plus achetées en France. Leur emprise est deux fois celle des cartes de la Série Bleue. Certaines cartes de montagne sont plastifiées ; il s'agit de la série TOP25 R, pour résistante.

La Série Bleue est la première série au 1/25 000 publiée par l'IGN. Certaines de ces cartes ont été remplacées par les TOP25, notamment en montagne, littoral et zones touristiques. Leur emprise est deux fois moindre que celle des cartes TOP25. Les informations sur ces cartes datent pour certaines des années 1970.

Cette série est en cours de publication depuis 2014 et jusqu'en 2019. A terme, elle remplacera les cartes de la Série Bleue. Elles ont une emprise équivalente aux cartes TOP25. Une carte de la Nouvelle Série Bleue correspond donc approximativement à deux cartes de la Série Bleue historique.

En avril 2015, cette série contient une trentaine de cartes à échelle variable selon la localisation. L'emprise et l'échelle dépendent des caractéristiques touristiques du secteur couvert. Des idées de randonnées à pied ou à vélo sont proposées selon les titres.

Prix 2015 (euros)

11,90 (R : 16,50)

10,90

11,90

9,00

Lien vers le site IGN

Cliquer ici

Cliquer ici

Cliquer ici

Cliquer ici

Tableau d'assemblage

Tableau

Tableau

Tableau

Non disponible


Haut de page

 

4. Le Géoportail

Cartes-IGN-Geoportail

Le Géoportail est un portail Web public mis en ligne en 2006 et permettant l'accès à des services de recherche et de visualisation de données géographiques ou géolocalisées. Certaines de ses données sont téléchargeables sur demande et gratuitement, même si elles restent actuellement minoritaires. Le Géoportail est la vitrine grand public de l’établissement public IGN et se doit donc de répondre aux principes d’égalité et de satisfaction de l'intérêt général sur le territoire français : métropole et parties de la République française situées en dehors de l'Europe. Notons que la mise en ligne du Géoportail s’inscrit dans la directive européenne INSPIRE de 2007 qui vise à favoriser l'échange des données au sein de la Communauté européenne dans le domaine de l'environnement pris dans un sens large. La version 3 du Géoportail date de juillet 2012. Le portail Web se dote alors d’un module cartographique de visualisation en 3D et s’enrichie de l’onglet Remonter le temps qui permet de visualiser la chronologie des photographies aériennes en un point donné du territoire.

Dans un souci d’accessibilité et d’utilisation par le plus grand nombre, le Géoportail présente une interface de plus en plus intuitive même si le nombre élevé et croissant de données conduit parfois à une certaine confusion lors de la recherche d’une information précise. De même, l'affichage du portail peut s’avérer lent lorsque plusieurs couches de données sont sélectionnées en même temps. Cela étant, les données les plus utiles à la pratique de la montagne sont accessibles en un ou deux clics :

  • photographies aériennes en affichage par défaut ;
  • cartes topographiques et du relief présentes dans l’onglet Suggestions situé sur la gauche de l’écran ;
  • d’autres données, listées dans l’onglet Catalogue de données situé sur la gauche de l’écran, peuvent être très utiles pour la préparation d’une sortie en montagne, notamment les données relatives aux risques d’avalanches, aux cours et étendues d’eau, et à l’histoire et patrimoine ;
  • enfin, pour ne rien manquer du Géoportail, l’onglet Données situé en haut de la page au-dessus de la zone d’affichage de la carte liste l’ensemble des données disponibles, ainsi que leurs métadonnées et légendes.
 

Cartes-IGN-Avis-Auteur-pierre-merianAvis de l’auteur : de mon expérience de montagnard, le Géoportail est aujourd'hui la source Web la plus fiable et complète pour obtenir une information géographique sur le territoire français. Le concurrent le plus direct est Google Maps, qui présente notamment un affichage plus rapide, plus fluide et plus orienté Medias avec le module Street View et une base de données photographiques gigantesque. Pour la pratique de la montagne, les points forts du Géoportail de l’IGN sont les mêmes que ceux des cartes topographiques : précision spatiale élevée des relevés topographiques, richesse des informations sur le territoire et son développement (limites administratives fines, composition des forêts, toponymie, courbes de niveau d’équidistance 10 m en plaine voire 5 ou 2,5 m en zone plate) et couplage avec de nombreux sentiers de randonnées (GR, GR de Pays, gîtes et refuges). La lacune principale est inhérente au temps nécessaire à la récolte et à la vérification des données et concerne la mise à jour des cartes, notamment des séries TOP25 et Bleue. La campagne en cours (2010-2019) de mise à jour, d’uniformisation et de commercialisation des cartes au 1/25 000 sur la France permet de lever partiellement et pour quelques années cette lacune. De plus, l’enrichissement progressif des bases de données informatiques, leurs fusions et l’automatisation de traitements assurera une mise à jour plus régulière des informations géographiques et des supports de diffusion.

Haut de page

 

5. Le service Carte à la carte

Le service Carte à la carte est proposé par l’IGN depuis 2012. Il rend possible l’édition de cartes dont l’emprise est personnalisée, levant ainsi la dépendance de l’utilisateur aux découpages du territoire prédéfinis par l’IGN. Il est possible d’ajouter des données personnelles sur la carte pour peu que celles-ci soient spatialisées (polygones, vecteurs, points, etc.), de choisir le titre et la photo de couverture. L’ensemble de la procédure est décrite sur le site de l’IGN.

Ce service n’est disponible que pour les séries TOP100, TOP25 et Bleue. La carte personnalisée est sensiblement plus chère que la carte produite en série : 14,50 euros, contre 7,75 euros pour une série TOP100 et 11,90 euros pour une série TOP25 et Bleue (prix éditeur 2015).

Haut de page

 

6. Trouver les cartes près de chez vous

La carte intercative ci-dessous permet de connaître la référence de la carte en tout point de la France métropolitaine, et ce pour les séries TOP200, TOP100, TOP75, TOP25 et Série Bleue. Avec un clic sur le polygone de la carte retenue, affichez le code du produit et le lien vers la description complète sur le site de l'IGN.

 

Zoomez, cliquez, trouvez !

 

 

Ces données sont disponibles échelle par échelle sur le site de l’IGN, et ont été ici compilées par mes soins en un seul fichier KML téléchargeable ICI et visualisable sous Google Earth ou tout logiciel de SIG (QGisGRASSArcGis [payant], etc.).

Haut de page

 

7. Quelques liens pour aller plus loin ...

Haut de page

 


Vous aimerez peut-être ...